Regarder First Man – le premier homme sur la Lune En streaming

First Man – le premier homme sur la Lune
1


Pilote jugé « un peu distrait par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques dun voyage vers linconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente dêtre un mari aimant auprès dune femme qui lavait épousé en espérant une vie normale.
Titre Original: First Man
Genre: Drame, Biopic
Réalisateur: Damien Chazelle
Acteurs: Ryan Gosling, Claire Foy, Jason Clarke, Kyle Chandler
Version: TrueFrench
Qualité: HDLIGHT
Date de sortie: 2018

10 072 views
Infos
First Man – le premier homme sur la Lune

Genre(s): Biopic, Drame, Histoire

Tag: , , , ,


Pilote jugé « un peu distrait par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques dun voyage vers linconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent […]

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

“First Man – le premier homme sur la Lune” film 1 Commentaire .
  1. say -

    Avec « First Man – le premier homme sur la Lune », Ryan Gosling quitte les claquettes de « La La Land », pour faire le fameux pas sur la Lune, ce fameux grand pas pour l’Humanité ! Et Damien Chazelle quitte ainsi le monde de la danse et de la musique, pour un tout autre spectacle peut-être encore plus grandiose, tout aussi onirique et lyrique avec cette arrivée sur cet astre lunaire à couper le souffle ! Et pourtant, si le film évoque cette aventure suivie par la Terre entière en 1969, c’est plus ici l’histoire de l’homme en tant que telle, que celle de cet exploit lui-même… C’est ainsi bien un biopic centré sur l’homme, que le cinéaste a réalisé, soit le portrait d’un mari et d’un père taraudé par la mort, détruit au point de ne plus voir ceux qui l’entourent y compris sa famille ! Ryan Gosling est ici l’antithèse de ce qu’il incarnait dans ce monde de paillettes et de lumière, en se glissant dans la peau de Neil Armstrong, personnage froid, taiseux, exigeant, intransigeant ! Comme si son métier, ou encore plus sa mission, était une fuite en avant, un véritable exutoire pour continuer à survivre ! Damien Chazelle, en se concentrant sur cette personnalité assez exceptionnelle dans son fonctionnement et sa détermination implacable, a réussi à dévoiler toute la face cachée de la Lune, mais encore bien plus celle de celui qui l’a foulée pour la première fois ! Toute la psychologie du personnage y est passée au microscope comme l’est aussi la vie de ce couple au quotidien et dont de magnifiques moments nous touchent énormément en laissant aussi la part belle à Claire Foy, très juste et émouvante… C’est surtout par ce biais extrêmement bien écrit et bien décrit, avec une sensibilité et un don de l’observation hors pair, que ce film va enfin nous propulser dans leur histoire, et également par la force des choses et inévitablement dans l’espace. C’est tout ce qui manquait à d’autres réalisations portant sur le même thème, comme « Gravity » de Alfonso Cuarón, magnifique en images mais bien pauvre en terme de message. Car de conquête spatiale, il est bien sûr aussi question et à ce niveau, on est aussi bien servi avec un réalisme et une gravité de tous les instants ! On passe du bricolage empirique et tremblotant du début des années 60, à ce fameux envol vers la Lune en suivant pas à pas toutes les avancées durant ces presque 10 années de recherche ! Toutes les interrogations, tous les enjeux, tous les dangers et les peurs, sont extrêmement bien mis en avant, en soulevant un flot de questions que l’on soit placé derrière ou devant l’écran, comme celles d’ailleurs évoquées et liées à tout cet énorme budget consacré à la recherche spatiale. Et pourtant de temps à autre, cette réalisation semble s’étirer et s’éteindre, un peu à l’image de son héros et de ses absences ! Un petit bémol qui se produit sans prévenir, comme une pause ou un souffle dans cette soif de se dépasser, de dépasser les concurrents afin d’être toujours les premiers et les meilleurs… Il n’en reste pas moins cette très belle mise en scène, soignée, élégante à tous points de vue, qui fait déjà la patte de Damien Chazelle, et un acteur décidément plein de ressources que ce ténébreux Ryan Gosling parfait jusqu’au bout même derrière la glace de son casque de cosmonaute, telle une barrière qui le protège de ceux qui l’entourent ! Un film sensible, extrêmement abouti et prenant, sur l’histoire d’un homme hors du commun !